La méditation

Cette discipline, vieille de plusieurs milliers d’années fait partie intégrante du quotidien dans plusieurs régions d’Asie et elle est aujourd’hui en plein développement dans les pays occidentaux, sous plusieurs appellations, dont la « pleine conscience » ou « mindfulness » en Anglais.

La pratique de la méditation procure de nombreux bienfaits. Elle permet, entre autres, de développer sa capacité de concentration, de mieux résister au stress et d’équilibrer son mode de vie.

Son champ d’applications ne cesse de croître : elle est utilisée notamment par de grandes entreprises pour améliorer la qualité de vie et la performance de ses employés, dans des hôpitaux pour une grande variété de thérapies de gestion du stress et de la douleur, et par des sportifs de haut niveau pour l’amélioration de leurs performances. Elle commence même son apparition dans le milieu scolaire.

On a cherché à démontrer l’intérêt de la méditation dans le domaine de la santé par le biais de recherches scientifiques. De plus en plus de psychothérapeutes ou de scientifiques tels que Jon Kabat-Zinn s’intéressent à la méditation, dans ses applications psychothérapeutiques comme : la MBSR (réduction du stress par la pleine conscience) ou la MBCT (thérapie cognitive par la pleine conscience).

Les neurosciences s’intéressent également aux effets de la méditation. Plusieurs chercheurs ont ainsi prouvé que les exercices de méditation améliorent le fonctionnement du cerveau. Antoine Lutz, chercheur à l’Inserm a participé à plusieurs expériences menées en France et aux États-Unis. En 2014, selon lui, des études montrent que la méditation “accroît les capacités à maintenir son attention sur un objet sans être distrait”.

Principaux bienfaits de la méditation

Le stress

La méditation est l’un des outils les plus efficaces pour lutter contre le stress. Des dizaines d’études scientifiques ont prouvé cliniquement l’impact mesurable et significatif de la méditation sur le niveau de stress et le niveau de cortisol. L’effet dé-stressant de la méditation est observé de manière durable.

La pression artérielle

Pendant une session de méditation, le pouls diminue et le cœur travaille moins. L’effet tend à persister même en dehors des séances de méditation. Chez l’hypertendu, la pression artérielle diminue significativement, en général après un mois de méditation. Elle peut se normaliser après un an de pratique.

Le système nerveux

Les systèmes nerveux sympathique et para-sympathique sont stimulés au cours des séances de méditation, ce qui peut amener un afflux de sang aux extrémités : pieds, doigts, etc. De manière générale, la méditation équilibre et améliore le fonctionnement du système nerveux.

Le bien-être

La méditation aide à prendre du recul, à appréhender les événements de la vie de manière plus objective et lucide. Elle aide à mieux gérer ses émotions et améliore la confiance en soi et les relations avec les autres. Elle contribue donc à améliorer le bien être général des personnes qui la pratiquent et de ceux qui les entourent.

Les performances

Des études faites sur des étudiants américains ont montré que les élèves pratiquant régulièrement la méditation ont de meilleurs résultats scolaires que la moyenne des élèves du groupe test. La diminution du stress, la clarté de l’esprit, l’énergie et la créativité sont à l’origine de ces résultats. Des études similaires en milieu professionnel ont également fait la preuve d’une meilleure efficacité au travail pour les pratiquants.

Les addictions

La méditation permet un meilleur contrôle des pulsions, permet de prendre du recul par rapport à ses actions et de développer sa force mentale : ce sont des éléments déterminants pour aider à limiter nos mauvaises habitudes.

Le sommeil

La méditation réduit le stress et apaise l’esprit. Deux semaines de méditation sont habituellement suffisantes pour apporter des améliorations significatives aux problèmes d’insomnie, notamment lorsque les séances sont pratiquées juste avant le coucher.

La concentration

Nos sociétés hyper-actives et hyper-connectées laissent très peu de répit à notre esprit, constamment sollicité et sautant sans cesse d’un sujet à l’autre, avec des temps d’attention de plus en plus courts. La méditation vient rétablir cet équilibre en obligeant l’esprit à se concentrer sur des périodes plus longues. Les résultats sont étonnants.

Le sport

Quelques mois de méditation permettent d’augmenter les performances sportives d’un athlète : la méditation aide à augmenter la coordination entre le corps et l’esprit, à diminuer le temps de réaction et à faciliter le fonctionnement du métabolisme.

Fermer le menu